12245 jours

Elle a vécu 12245 jours. 33 années. À peine. Pleine d’espérance en la vie.

12245 jours qu’elle a tourné elle aussi autour du soleil. Lumière ensoleillée !

Elle s’est levée chaque jour, elle a vu la clarté de la terre, en ouvrant ses yeux au monde. Beau temps, temps de pluie, temps maussade, temps chaud. Elle a connu les saisons, les étés brûlants, la neige glacée. Les feuilles d’automne. Les printemps fleuris et odorants. La brise un clair de lune.

12245 jours qu’elle entend les bruits de la nature, les oiseaux qui gazouillent, le ressac de l’océan, la mer déchaînée, le souffle du vent. Les mots tendres, les mots durs, les mots qui font réfléchir et ceux qui font rêver à des lendemains meilleurs. Aux jours fastes, aux jours de gloire.

12245 jours qu’elle s’endort, la nuit, sous le ciel étoilé.

12245 qu’elle connaît la lune à son quart, pleine ou en croissant. Seule ou accompagnée, elle a marché, couru, nagé, voyagé, 12245 jours au gré de ses désirs, de ses besoins, de ses plaisirs, à la plage sur du sable chaud, en montagne, à la forêt, sur du goudron, dans les rues ombragées, les ruelles, les chemins escarpés, les favelas, les sentiers battus. New York, Paris, Beyrouth, Le Caire, Marrakech, Moscou, Tanger, Buenos Aires, Sidi Bousaïd, Ouaga… Le monde est devenu son petit village à elle.

Chaque jour de ces 12245 elle a bu de l’eau fraîche, citronnée, chaude, gazeuse, au goulot, par gorgées, par bouteilles ! Elle en a mangé des produits de cette belle planète bleue ! Savouré, dégusté, dévoré, goûté, apprécié, mille et une saveurs, cuisine d’ici et de là-bas. Mille et un plats préparés avec amour, par habitude, sur le pouce, spécialités africaines, marocaines, de grand-maman, menus du jour, mets tout court. Elle en a pris des fruits ! Juteux, à point, goûteux, acides, amères, sucrés ! Elle s’est régalée de desserts appétissants, faits maison, faits dehors, bien faits, vite faits. Trop riches, trop sucrés, trop bons.

12245 jours qu’elle a rencontré des gens, des camarades, des potes de boulot, de voyage, d’escapades. Par hasard, par rendez-vous, par surprise, par mégarde, par amour, par amitié, par coup de foudre ! Combien de sourires a-t-elle offert ? Combien d’amis a-t-elle connu ? Combien sont depuis perdus de vue, ou perdus de vie ?

Combien de causes a-t-elle défendu à son corps défendant ?  Combien de photos capturées? Combien de  missions effectuées? Combien de rêves et combien de projets en attente ou inachevés ? Questions sans réponses.

12245 jours qu’elle a prié, adoré, pleuré, douté, aimé. Paressé, flâné, sommeillé, confiante en l’avenir son allié.

12245 jours c’est jeune quand l’éternité nous tend ses bras !

Combien de larmes a-t-elle versé pour un film, une déception amoureuse, la perte d’un ami, de parents, d’un animal de compagnie, d’un échec ? Combien en a-t-elle versé de joie ? Combien de fois a-t-elle dansé et chanté, au rythme de la musique, Pop, Rock, classique, Country, Baladi,  avec les étoiles comme témoins ?

Belle guerrière des temps modernes!

12245 jours, d’épisodes de bonheur absolu, d’autres de tristesse absolue. D’espoir ou de désespoir. Et combien d’autres de fous-rires ? De rires insolents ? De sourires pétillants ?

Sur 12245 jours de souvenirs, combien sont-ils à jamais gravés dans son esprit ? Combien d’anecdotes et combien d’histoires à raconter ! Combien de séjours a-t-elle effectué autour du monde, insatiable baroudeuse ! Libre et heureuse.

12245 jours qu’elle respire. Qu’elle a respiré la vie avec insouciance. Avec inconscience. Avec légèreté. Comme un papillon qui voltige ça et là, de fleurs en fleurs, au gré du vent, au gré du jour, au gré du temps, sans se douter que son heure approche, silencieuse. Implacable.

Temps ingrat qui file sans attendre. Temps difficile qui ne laisse jamais assez de temps pour vivre sa vie. Temps implacable qui passe et qui s’en va ! Pfft! Temps affreux qui nous emporte dans son sillage. Temps béni qui nous choisit une autre Mission de vie. Sous d’autres cieux.

12245 jours sont passés. Son tout dernier était hier.

Et telle une lumière, elle a rejoint la lumière.

 

Salwa Tazi About Salwa Tazi

Comments

  1. Van Hasselt says:

    Un seul message pour vous Salwa: NE JAMAIS CESSER DE NOUS DEVOILER CE PARADIS AVEC VOS MOTS!…..
    Cette ode à la Vie , que nous oublions parfois de savourer à sa juste valeur, est du miel, du baume pour mon âme et certainement pour celles de beaucoup d’entre nous. On pourrait aussi vous donner le titre de “Médecin de l’âme”, en plus de celui de Mère et d’Ecrivain(e), qui exprimerait à merveille le pourquoi de votre présence sur Terre, parmi nous.
    Merci beaucoup Salwa d’avoir accepter de jouer ce rôle. Vous êtes précieuse, vraiment.
    De tout coeur
    Alix

    • Ce message est allé droit où il devait se retrouvé: au fond de mon âme. Ce message à mon âme est bienvenu. je vous en remercie. Je me dois, oui, je le sens de transmettre une ode à la vie, une ode à l’espoir, à l’amour. Je le sens, c’est une Mission de vie que je tiens à accomplir avec humilité et respects. Merci, merci de toute mon âme pour me le rappeler. J’espère réussir à apporter un peu de réconfort. Affectueusement.

Speak Your Mind

*