Ces hommes!

Ah ! Ces grands bébés gâtés. Non, gâteux. Non, les deux !

Ah ! Ces hommes ! Ils veulent nous diriger mais comme ils nous déroutent ! Ils approuvent nos formes, mais réfutent nos droits. Marchent sur nos talons, mais dénient nos talents. Condescendent à nous prêter l’oreille, mais n’en font qu’à leur tête. Accroissent leurs libertés, restreignent les nôtres…

Ah ! Ces hommes forts à chair faible !

Notre charme les désarme. Ils profitent de l’enveloppe, négligent le contenu. Ils nous voilent pour cacher leur désir. Placent leur honneur en nous, mais retirent leur confiance ! Ils prennent  nos airs de soumission pour une preuve de servitude et croient que notre vertu se mesure à la longueur de notre vêtement!

Ah! Ces hommes qui  ignorent que l’intelligence ne se conjugue pas uniquement au masculin et que la foi ne pousse pas avec la barbe! Quelle logique typiquement masculine !

À M’SIEU, À SIDI, À BABA, À MOULAY, À BA’ !!

Aimez-nous comme nous sommes!  Des femmes responsables  plutôt que des polichinelles apeurées ou écœurées. Des femmes libérées du joug du passé et des idées rétrogrades qui n’ont plus cours au XXIème siècle. Les caricatures de poupées de chiffon téléguidées, c’est bon aux oubliettes !

Mais n’oubliez pas que les femmes vous ont toujours placé sur un piédestal.  Que vous êtes nés des entrailles d’une femme,  qu’une mère a veillé sur vous, vous a nourri au sein, qu’elle vous  a bercé et vous a appris à faire vos premiers pas. Vous le savez pourtant!  Une femme bafouée n’engendre que des hommes frustrés et l’homme frustré ne propage que de la misère. Nous sommes vos complices et nous évoluons ensemble.  Comme le dit si bien Khalil Gibran « la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier. »

Pourquoi saccager les fleurs de vos jardins ?

 

Salwa Tazi About Salwa Tazi

Speak Your Mind

*