Et moi, et moi, et moi!

Etmoi Etmoi2

About Salwa Tazi

Comments

  1. Ma chère Houda,
    Ton beau message m’a beaucoup touché. Je suis honorée d’être une source d’inspiration pour toi. Sache mon amie que ce que tu vois en moi, est ton reflet, comme un effet miroir.
    Ce que tu aimes en moi est ce qui est en toi, bien caché au fond de toi . Fais le ressortir.
    Pour me connaître, voilà mon Blog, mon facebook et mes articles.
    Bienvenue sur mon site, cela dit moi aussi j’aimerai te connaître.
    Merci encore pour la confiance que tu m’accordes.
    Nous, êtres humains sommes là pour nous aider mutuellement. Une fois c’est moi, qui te tiens par la main, une fois c’est toi.
    Bonne soirée, merci encore pour ta confiance et à bientôt, restons en contact!
    Cordialement, Salwa
    P.S.
    Je signe mon livre le 14 mars à 16h30 à la librairie Kalila wa Dimna , à Rabat.

  2. Benjelloun Abdelmajid says:

    LE COMPLEXE …DU ROI

    Il me semble que pour nous les Marocains, il n’y a pas que le complexe d’Œdipe qui vienne perturber notre vie consciente , il y’a aussi ce qu’on pourrait appeler le complexe du ..roi .
    J’ai l’impression que nous n’en avons que pour le numéro un , pour le meilleur ,et pour le premier de la classe .( au sens social aussi ).
    Mais de records ,combien nous sommes friands ! Si ce n’est pas le sport où l’on n’apprécie que l’or et les premières marches du podium ,on accepte sans façon le titre du plus grand couscous du monde ou la plus grande babouche .Et l’on est prêt à casser les œufs qu’il faut pour préparer la plus grande omelette du monde pour figurer dans le livre Guinness des records .
    LE PLUS GRAND COUSCOUS
    Probablement une réminiscence de notre passé multiséculaire de monarchies .12 siècles d’Histoire de royautés .
    Et aussi , plus près de nous , certainement frappés par la personnalité exceptionnelle du roi Hassan II qu’on présentait tout le temps comme le premier sportif ,le premier artiste ..le premier politique …
    Tout cela nous a peut être façonnés pour faire de nous des perfectionnistes.Nous aspirons donc au meilleur avec parfois la conséquence collatérale d’être un brin négatifs .L’exigence extrême de la perfection confine des fois à la frustration , l’insatisfaction et à l’esprit négatif qui ne concède aucune faille.
    D’autres aspects curieux viennent se greffer comme la tendance que nous avons de jeter les ordures dans la rue.Pensant ,fiers que nous sommes , que quelqu’un ( un esclave ?) viendrait ramasser derrière nous .
    A TOUT SEIGNEUR TOUT HONNEUR
    On rechigne à faire la queue.On veut être servi en premier vu que notre modèle est le roi .A tout seigneur tout honneur .Attendre, c’est dégradant.
    Faire attendre c’est valorisant , alors on ne vient pas à l’heure .Etre ponctuel est mal vu !!!
    Mais cela va plus loin.Personne n’est comme tout le monde .On veut des privilèges . .Au prix de la corruption ? Qu’importe !
    Peu importe le flacon ( le moyen ) pourvu qu’il y’ait l’ivresse du passe-droit !
    Aurions nous muté à travers le temps pour devenir des êtres génétiquement compatibles avec la corruption et des égoïstes individualistes ?
    On peut penser effectivement que la corruption et l’égoïsme seraient une conséquence de notre tempérament et que nous en sommes les seuls responsables .
    Je ne le crois pas !
    Je pense que , à l’instar d’une tête pensante , ceux qui nous gouvernent sont les premiers responsables de ce que nous sommes .
    Si l’on dit que chaque peuple mérite sa classe politique , je dirai que dans beaucoup de pays ,la classe politique adapte le peuple à elle pour que le peuple la mérite .
    ADAPTER LE PEUPLE …
    Les gouvernants possèdent plusieurs leviers .Ils font la loi ,possèdent les moyens de la faire respecter ( ou pas) , et maîtrisent la justice .Ils façonnent ainsi l’ambiance générale qui fait que l’on peut pencher ici ou là , vers la corruption ou pas , avec ce qu’on appelle tout simplement : la volonté politique .

    Abdelmajid Benjelloun

Leave a Reply to Salwa Tazi Cancel reply

*