Happy Ramadan

Mes Amis, j’ai fait comme tout le monde, hier, j’ai été à Marjane à 18 heures, quand ils ont annoncé le Ramadan par les canons et la télé. Quelle erreur ! Ach ‘dani ? Qu’est ce qui m’a pris ?
Il fallait garer la voiture loin, très loin, puis chercher tant bien que mal un chariot et tomber sur le pire ! Il traîne la patte et me force à le pousser droit. Dans l’enceinte du supermarché, je me fraye difficilement un chemin. ÇA GROUILLE DE PARTOUT! Je commence par prendre trois paquets de dattes, juste là, à l’entrée; on ne peut pas rater les boîtes de dattes Tunisiennes, c’est sûr ! Puis ce sont les kilos de miels qui défilent sous mes yeux. Ensuite, je découvre des soupières et des bols de toutes sortes de toutes les couleurs de toutes les tailles qui m’attendent, joliment dressés.
Un peu en retrait, mais bien en vue, les cocottes minute, les louches et les Mixers de tous genres.
J’avance et voilà les produits du terroir, huile d’olive, d’Argan, crème d’amandes_Amlou, épices de Choumicha, Knoor au céléri (pour la fameuse soupe de Harira) un autre au beurre_rance, citrons confits… Quand j’aperçois, entre les vache-qui-rit, les paquets de biscuits pour enfants, et les produits nettoyants, de grands seaux de « Chébakia » ces petits gâteaux aux sésames, spécialité de Ramadan, juste là, dans l’allée principale, loin de l’espace Pâtisserie !
Quel méli mélo!
J’arrive enfin dans le stand phare de ce mois-ci, les reines incontestées des gourmandises ramadanesques: les farines. C’est leur festival ! Complètes au blé dur, fines, pâtissières, Finot, en semoules, fines, grosses, moyennes… Le sol est glissant tellement il est jonché de farines. Je prends cinq kilos de farine au blé dur, un autre cinq de farine blanche, et un autre cinq de semoule spéciale pour confectionner les « Harcha » « Msemen » et « Mlaoui » ces délicieuses crêpes marocaines!
Je happe au passage deux boîtes de pois chiches, des lentilles, des vermicelles, une dizaine de petites boîtes de conserve de pâtes de tomates et du riz ! Et je file chercher du beurre, car il en faut des tonnes!
C’est simple : pour bien tenir durant ce mois-ci, il nous faut beaucoup de farine et tous ces ingrédients-là sans oublier les « T’qateh » ces délicieux morceaux de viande pour enrichir la Harira ! Sacré Marjane ! Il a placé sur ma route mon repas de Ftour , dé-cor-ti-qué! Et comme le petit Poucet, j’ai tout ramassé le long de l’allée!
Allez! C’est fini…Ou presque parce qu’il reste le plus dur et le plus long, à faire : la queue interminable devant les caisses ! Les chariots débordent de victuailles!
Ach ‘dani ? Qu’est ce qui m’a pris, de venir ici, la veille du Ramadan ? En fait, je crois que les marocains – dont je suis- raffolent des foules. Que voulez-vous ? Nous, on aime nous faire voir !
Happy Ramadan.

Salwa Tazi About Salwa Tazi

Speak Your Mind

*