Homosexualité

Du dictionnaire : L’homosexualité désigne l’attirance sexuelle, l’orientation ou la pratique de rapports sexuels entre individus de même sexe. L’homosexualité fait partie de la sexualité humaine. Cette orientation sexuelle résulte de différences génétiques et/ou hormonales, qui se manifestent à divers degrés sur le plan physique. On observe également des relations sexuelles entre femelles et entre mâles dans la plupart des espèces animales.
« Entre femelles ou entre mâles dans la plupart des autres espèces humaines. »

Voilà qui est dit, spécifié, scientifiquement établi. Définition claire, nette et précise. Peut-on aller contre la nature humaine ? La sexualité des uns et des autres subit des déclinaisons aussi variées qu’il y a de personnes sur terre ! Pourquoi punir des innocents qui ne font que se conformer à leur nature ? Pourquoi refouler sa nature au nom de préjugés ou de principes moraux qui trouvent leurs fondements dans une interprétation parfois littérale, erronée ou désuète des textes sacrés? L’homosexualité est un fait avéré depuis l’aube des temps, qui suis-je pour en décider autrement ?

En quoi cela me concerne-t-il ?

Le fait est là. Il faut faire avec. Un point c’est tout.

Pourquoi en vouloir à ceux qui ont une orientation sexuelle différente de la mienne ? Pourquoi créer entre eux et moi un mur de haine ? Un gouffre d’incompréhension ? Eux c’est eux. Moi c’est moi. La sexualité des autres ne me concerne pas et la mienne relève de ma sphère privée. En quoi cela regarde-t-il autrui ? L’intimité des gens ne m’intéresse pas. Seuls m’interpelle leur amitié, leur compagnie, nos échanges sociaux…et leur grandeur d’âme.

Je ne pense pas que Dieu Tout-Puissant, Dieu Miséricordieux, rejetterait de facto de son Paradis un homme ou une femme à cause de son orientation sexuelle ! La foi n’a pas de genre et encore moins d’orientation, sinon spirituelle. La foi est universelle et belle ; elle concerne l’âme lumineuse de l’individu. Les anges ont-ils un sexe?

Pour rappel, en France, on brûlait vif les « sodomites » sur la place de l’Hôtel de Ville jusqu’en 1750, tandis qu’au même moment, les califes de l’Empire ottoman s’affichaient régulièrement dans des relations homosexuelles,  (et pédophiles parfois!) ce qui ne posait pas de problèmes dans les législations du monde arabo-musulman et ce pendant des siècles !

D’autre part, il n’est pas de mon ressort d’être moralisateur, directeur de conscience, juge ou culpabilisateur. Je n’ai pas le droit de condamner, bannir ou interdire tel ou tel comportement homosexuel. D’ailleurs qui suis-je pour accuser les homosexuels de leur  identité sexuelle? L’homosexualité est dans la nature des choses de la vie. C’est un fait inné: une préférence non pas une perversion. Ce n’est ni une maladie, ni une mode. et elle n’est pas contagieuse! L’homosexualité est une structure psychique de l’individu (être humain ou animal.)  Cela aurait pu être moi ou c’est peut-être vous. D’ailleurs, ce monde n’est-il pas caractérisé par sa diversité ?

Il est de mon devoir d’être tolérant et respectueux du vivre-ensemble. Notre société actuelle étant de plus en plus pluriculturelle, je me dois d’apprendre à accepter nos différences raciales, ethniques, laïques, religieuses et sexuelles. L’homophobie brise d’un coup sec toutes les valeurs de base d’un État de droit qui se respecte.

Jusqu’à quand faudra-t-il nous fabriquer de faux ennemis ? Jusqu’à quand faudra-t-il nous  battre à cause de nos particularités individuelles ? N’est-il pas plus simple et bien plus sage d’admettre la légitimité de l’homosexualité ? Il y a toujours quelque chose de bon à regarder chez l’autre…comme un coin de ciel bleu ou rose. Parfois, il suffit de changer nos paradigmes.  Nous le devons à toutes les minorités et l’homosexualité fait partie intégrante de cette dynamique.

Je suis comme je suis. J’en suis…ou pas.

Les homosexuels sont ce qu’ils sont. Des êtres humains comme vous et moi.

 

 

 

 

Salwa Tazi About Salwa Tazi

Speak Your Mind

*