Notre fréquence vibratoire

Si vous voulez comprendre les secrets de l’univers, pensez en termes d’énergie, de fréquence, d’information et de vibration.” Nikola Tesla.

 Nous sommes des êtres vibratoires.  Comme pour les fréquences radio, chacun d’entre nous émet sa propre fréquence qui oscille d’une fréquence à l’autre. Notre réalité se crée à partir de cette fréquence. C’est ce que l’on nomme notre signature. Notre vibration peut être élevée ou basse. La plus haute fréquence vibratoire est celle de l’amour absolu et inconditionnel. Des énergies négatives ou positives émanent de nous et nous sommes tous inter-connectés les uns aux autres. Elles nous régissent  et nous guident.  Nous réagissons aux différentes vibrations qui se manifestent sous forme d’émotions. Elles émettent un signal qui détermine  nos vies. Or, nous avons le pouvoir de diriger cet équilibre vibratoire.

Une personne peut nous tirer vers le bas. Une parole peut nous détruire. En nous laissant aller vers les basses fréquences de ce monde, notre fréquence vibratoire peut tomber si bas que nous ne pouvons plus nous relever. La chute est facile, le laisser-aller ne demande pas d’efforts. Je l’ai constaté plus d’une fois. Lorsque nous fréquentons des personnes toxiques, elles rabaissent notre énergie et nous nous sentons vidés. C’est comme si elles nous éteignaient en vous atteignant dans le mille : dans notre énergie.

Pour vivre en harmonie avec soi, pour ne plus  avoir mal et ne plus subir la pollution de personnes malveillantes, nous devons  élever notre fréquence vibratoire, car il faut savoir que tout ce que nous faisons à un impact sur notre pensée vibratoire. Tout comme une fréquence radio, nous pouvons atteindre une transmission supérieure. Il suffit de  vouloir travailler sur notre alignement  vibratoire en harmonie avec notre énergie source.

Comment?

En créant ou en développant les pensées positives. En faisant un peu de nettoyage intérieur. En devenant authentique et honnête avec nous-mêmes.  Malheureusement, souvent, on ne veut pas «aller bien» On se ment, on  cultive notre culpabilité, notre pessimisme ou notre victimisation. Certaines personnes se complaisent avec leurs fréquences médiocres. Pourtant, il suffit de donner le feu vert à notre mental. C’est un désir conscient. Oui, c’est possible. C’est cela le libre-arbitre. Ce processus fait partie de notre évolution spirituelle. Il y a bien sûr un effort de volonté à faire, mais il en vaut la peine.

Utiliser les bons instruments c’est se réapproprier  la prise de pouvoir sur nos pensées,  nos paroles et  nos actes. En restant attentifs  à nos pensées, à nos paroles et à nos actes, nous nous enveloppons d’une aura de protection et  nous développons peu à peu notre champ des possibles. Nous sommes bien. Nous sommes forts. Nous sommes  bons. Nous sommes libres  et en paix. Il n’y a plus de confusions, plus de colères, plus de frustrations ni de signaux amers en nous et autour de nous.

Dire des mots sincères, gentils et réconfortants. S’entourer de personnes aimantes. Échanger des paroles sages. Prier,  méditer! Répéter un mantra, réciter une belle poésie ou écouter une lecture spirituelle. Manger sainement, marcher à la forêt, à la plage, en montagne. S’abandonner aux vibrations bienfaisantes du soleil. Se ressourcer grâce à l’eau, admirer la nature exceptionnelle et en prendre exemple.

Lorsque nous contribuons à modifier et à élever notre fréquence vibratoire, notre vision de la vie s’élargit.  Nous devenons le héros d’une  réalité plus consciente, plus belle. Une sensation d’amour  nous submerge.

Chaque élévation de notre fréquence vibratoire contribue à la guérison de notre âme. Mieux encore nous découvrons que nous sommes connectés à notre source divine qui est amour. Nous réalisons alors que nous accomplissons notre mission sur terre.

Qui a-t-il de meilleur sur terre que de s’élever vers l’Énergie source ?

Salwa Tazi About Salwa Tazi

Comments

  1. Elbazi Mohammed Youness says:

    Bonjour Mme TAZI,

    Merci pour ces mots,

  2. Bonjour Madame,
    Vos mots vont droit au cœur , on dirait que vous vous adressez à moi et que vous avez entendu mes S.O.S. Cela fait longtemps que je vibre ‘mal’ et que j’en suis fatiguée. j’ai fait de nombreuses tentatives pour guérir, je n’y suis pas encore arriver , j’espère que je finira par m’en sortir. Pourriez-vous m’y aider ??
    Je sens votre belle énergie, vous êtes ravissante et votre sourire est radieux! Merci pour le partage.

    • Bonjour Saida,ma sœur de douleur…c’est comme cela que j’appelle ceux qui traversent ou qui ont traversé des épreuves. Comme tu l’as si bien exprimé, lorsque l’on “vivre” mal, c’est que nous sommes sur une longueur d’onde qui n’est pas la bonne. Il n’y a pas de miracles, pas de secrets, le monde est je dirai “scientifique”. Donc pour “vibre mieux” il suffit de switcher vers d’autres vibrations plus élevées. J’ai une chroniques sur le “taux vibratoire”, lis la. Souvent les gens “vibrent mal” mais ils ne veulent rien changer dans leur vie, rien changer dans leur pensées, dans leurs croyances dans leurs habitudes, mais justement cette vibration est le signal que quelque chose ne va pas dans notre environnement ou dans nos croyances. Alors qu’il suffit de si peu. Biensûr comme je l’ai dit, il y a un temps où nous sommes “enfermés” dans un cocon et on ne peut me^me pas imaginer ce que sera notre futur, mais là encore, un autre élément prend place et c’est celui de la confiance en un lendemain meilleur, la confiance en la providence et en notre créateur. Alors, il te faut franchir le pas et avancer. “Ce que la chenille prend pour la fin du monde, le maître l’appelle papillon.” dit Richard Bach. Lis “Journal d’une mère en deuil l’Apollon de lumière et lis ces chroniques et avances dans le changement et la transformation. Parfois, i l faut avoir le ocurage de trancher et de changer de direction. Bonne chance! Restons en contact. Salwa

Speak Your Mind

*